Keramis - Centre de la Céramique

de la Fédération Wallonie-Bruxelles

1 Place des Fours-Bouteilles

7100 La Louvière, Belgique

ma 9-17h

me-di 10-18h

info@keramis.be

0032 64 23 60 70

© 2019 Keramis.

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
Logo_FWB_Verti_Quadri copie.jpg
wallonie_v.png
LOGO GRIS.jpg
PARCMUSEUM
LA_Louvière.png
MPM_logo_RGB_POS_groen2_300x300.png

Avertissement : Le contenu de ce site Internet est protégé par le droit d'auteur. Toute reproduction est interdite. / Warning: The content of this web site is copyrighted. Any reproduction is strictly forbidden.

SOFI VAN SALTBOMMEL. GROTESQUES ET TOILETTES

Du 21 avril au 29 septembre 2019, les formes hybrides de l'artiste belge Sofi van Saltbommel envahissent les quatre coins de Keramis.

Grotesques et Toilettes investit la totalité de Keramis. Sans être une rétrospective, l'exposition présente un large panel du travail de Sofi van Saltbommel : des verseuses et masques en céramique, des rois ou des bouffons aux belles parures, des poupées ou des fétiches aux couleurs éclatantes...

Grotesques c'est pour le ridicule, l'extravagance, mais aussi le merveilleux et le magnifique que l'on retrouve dans les figures de céramique hybrides et difformes aux exagérations morphologiques imaginées par l'artiste. Toilettes c'est pour les créations de robes et de parures. Parfois, même souvent, les deux termes se combinent dans une même œuvre.

Les fours-bouteilles sont habités par des poupées et des porcelaines de scènes courtoises sur lesquelles l’artiste est intervenue. Dans la salle contemporaine, un grand vase anthropomorphe dialogue avec les pièces de Johan Creten et de Carmen Dionyse, tandis que dans salle dite grande nef, 14 masques de céramique habillés de tissus se font face.

Dans ses créations, Sofi van Saltbommel évoque l’hybride, l’étrange. Son travail tire notamment ses sources des origines mêmes du carnaval païen : un garde-fou où l’homme peut se grimer, se métamorphoser et s’exprimer dans un monde strictement organisé.

À l'occasion de sa venue à Keramis, l’artiste a également réalisé in situ deux sculptures visibles dans la petite nef.

Le travail de Sofi van Saltbommel présenté dans l'exposition oscille sans cesse entre gravité et drôlerie, sauvagerie et raffinement.