Helvetica – Porcelaine de Nyon

HELVETICA - Porcelaine de Nyon à Mariemont.

29/10/2011  au 12/02/2012

Les expositions HELVETICA - Céramiques suisses d'aujourd'hui et HELVETICA - Porcelaine de Nyon à Mariemont se déroulent respectivement au Musée Ianchelevici et au Musée royal de Mariemont.

Si l'exposition HELVETICA - Céramiques suisses d'aujourd'hui vous invitent à découvrir des céramistes suisses contemporains, le Musée royal de Mariemont met, lui, à l'honneur les productions issues de la Manufacture de Nyon (1781-1813) auquelles sont confrontées les oeuvres de deux jeunes céramistes.

HELVETICA - Céramiques suisses d'aujourd'hui

L'exposition rassemble des plasticiens suisses dont l'oeuvre sort du champ traditionnel de la céramique. Leurs démarches relèvent d'avantage de la sculpture et de l'installation plutôt que de l'objet. Travaillant pourtant la faïence, la porcelaine ou le grès, par coulage ou estampage, ils développent des oeuvres tridimensionnelles voire conceptuelles. A travers une recherche sur la perception visuelle de l'objet en céramique, ils font de ce médium de nature dure, froide et peu malléable des objets doux, animés, souples... et résolument contemporains.

Avec Caroline Andrin, Arnold Annen, Philippe Barde, Brigitta Briner, Jean-Gabriel Cruz, Margareta Daepp, Christian Gonzenbach et le photographe Matthieu Lavanchy. Le volet contemporain de cette double exposition prend naturellement place au Musée Ianchelevici dont la programmation est essentiellement axée sur la création actuelle en ses diverses disciplines.

HELVETICA - Céramiques suisses d'aujourd'hui au Musée Ianchelevici (La Louvière), 29 octobre 2011 au 8 janvier 2012

 

HELVETICA - Porcelaine de Nyon à Mariemont

L'exposition présente des pièces importantes de la production de Nyon, montrée au public lors de l'exposition « Amours et chasse » en 2010. Parmi ces pièces se comptent des tasses au décor particulier, voir inédit, des pièces monogrammées, un service au décor « napolitain » ainsi que de nombreuses pièces de grande qualité dont notamment le grand vase « aux amours et trophées ».

La manufacture de porcelaine de Nyon, fondée en 1781, sera la dernière à voir le jour en Europe. Sa production est alors pleinement dans l'air du temps. Malgré cela, en raison de problèmes politiques et économiques de son temps, mais aussi par l'absence d'un soutien royale, elle cessera son activité en 1813.

Outre des comparaisons avec la porcelaine de Tournai, l'exposition de porcelaine ancienne présentera deux artistes suisses contemporaines ; Fanny Liberek et Bettina Ammann. Leur travail s'inspire directement de l'objet utilitaire qu'elles détournent mais également de l'esprit de la « céramique de cour » avec le prolongement de l'esprit de la porcelaine des XVIIIe et XIXe siècles. Deux photographes ; ValérieBelin et Matthieu Lavanchy présenteront également leur travail. Celui-ci entretient un rapport direct avec la collection de Nyon et offre un point de vue original de cet art ancien.