Guy Woestyn s'expose

Technicien de maintenance, Guy Woestyn a découvert la céramique dans l'atelier d'Emile Desmedt à l'Académie des Beaux-Arts et des Arts décoratifs de Tournai. Il est l'auteur d'œuvres qui tirent parti, via l'action de son corps, des qualités plastiques premières de la terre.

Deux piliers (2009), plantés comme des êtres vacillants, sont composés de mottes de terres affaissées par le poids de son propre corps. Métaphore de la transformation de l'être, de son instabilité et de sa fragilité permanente, ces œuvres essentialistes possèdent une grande force plastique. En 2010, il s'est penché sur des sculptures réalisées à partir de centaines de colombins obtenus en pressant la terre dans le creux de ses poings. Comme des accumulations de cris silencieux, ces œuvres contiennent une rage étouffée. Les tonalités de leurs engobes révèlent une appartenance à la chair, au corps et à ses humeurs. Le systématisme de la démarche est radical. L'action du corps sur la terre est presque primitif, il induit le sens d'une démarche authentique.

 

Quelques pièces exposées

Photographies de M. Lechien et portrait de Bernard Boccara