Cathy Coëz expose pour Keramis

Cathy Coez fait partie d'une génération d'artistes qui bouscule la céramique belge contemporaine. Formée à la fin des années 1980 à l'Académie de Versailles, à l'Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts et à l'Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de La Cambre, l'artiste présente une œuvre plurielle. Diplômée en sérigraphie, Coez affectionne les proportions souples et précises, les couleurs et les nuances de matières. Intriguée par les formes géométriques, elle réduit ses volumes à l'essentiel pour aboutir à un langage puissant qui questionne l'individu sur ses facultés de perception. Amenée à la céramique en 2007, Cathy Coez sonde la matière pour offrir une pluralité d'œuvres qui, par différents chemins, répondent à la dualité abstraction-figuration.

Clay Drawing n°19 Yellow, red, blue, green 120 témoigne d'un intérêt assumé pour les formes pures. A l'instar d'Allan McCollum, la sérialité se transforme en une multitude de possibilités où chaque composition pose une problématique nouvelle. L'optique, la couleur, la déformation, la saturation, l'opacité et le vide sont autant de variables que de solutions proposées. Issu du tracé vectoriel, Clay Drawing marque un cheminement du dessin jusqu'à la matière, sans renoncer à la précision technique propre au sérigraphe. Simple ou complexe, chaque pièce apparait dans un jeu subtil inhérent au travail de l'argile. Les variables qu'offre la forme répondent à un jeu de pleins et de vides qui ouvrent la composition sur un nouvel élément : la couleur. Celle-ci, obtenue par des projections de peinture vive associée à un effet pailleté, se présente comme une énigme supplémentaire, une réponse au travail précédent. Couleurs cuites ou peintes sont utilisées simultanément sans complexe vis-à-vis des principes chers au monde de la céramique. Amenée aux portes d'une abstraction minimale, l'oeuvre diffère en se voulant le symptôme d'une action. Les nombreuses pièces de ses compositions offrent, grâce à un assemblage assez technique, un langage plastique fort, personnel et unique. Au cas par cas, l'artiste adapte systématiquement ses formats à l'espace, engendrant un rapport de promiscuité, un impact puissant sur le spectateur. Dans cette voie, la position murale, le fond monochrome ou encore le titre sont les clés de lecture d'un schéma complexe. Entre contrôle et hasard, Cathy Coez nous présente une œuvre abstraite et narrative, forte par son contraste.

De la sérigraphie à la sculpture, Cathy Coez fait de l’expérimentation l’élément central de son oeuvre. Intéressée par le travail du bronze et du verre, elle évolue pour aboutir à un médium qui devient le sien : la céramique. Exposée internationalement, Coez explore toutes les possibilités de l’argile à travers la diversité de ses approches artistiques et la quête de l’inconnu. (Anthony Spiegeler)

Cathy Coëz a exposé à Mariemont du 26 novembre 2010 au 9 janvier 2011 dans le cadre de "Jeune céramique en Communauté française".

 

Retouvez l'artiste sur www.coez.be

Photographies M. Lechien, C. Coëz et S. Gutwirth