Bettina Ammann expose pour Keramis

«On pourra toujours se procurer ma pâtisserie mais jamais la manger », déclare Bettina Amman. L'artiste joue de l'ambigüité entre l'instabilité des aliments et la stabilité de la porcelaine. Chez cette artiste, le travail du matériau porcelaine se situe au début de la démarche. Le matériau lui donne énormément de libertés et de possibilités.

L'artiste visite de temps à autres des boulangeries à la recherche de source d'inspiration. Mais elle se limite à regarder. «D'une certaine façon, j'en oublie le côté alimentaire». Le thème de Bettina Amman est traité comme s'il s'agissait d'un repas en trois «services». D'abord, l'envie des sucreries, le petit désir, la plénitude des couleurs et des formes, puis, vient une certaine décadence de l'art de vivre et de la médisance des conversations de table. Se laisser aller pendant un petit moment pour oublier le quotidien... Enfin, au dernier plat, tout est fini, tout se désintègre et éclate. Les morceaux de ces petits bonheurs jonchent le sol.

(Bettina AMMANN)

Oeuvres exposées

Photographies Bettina Ammann