Georges De Geetere

Le peintre Georges De Geetere, formé à l'Académie de Bruxelles dans l'atelier de Jean-François Portaels et membre du cercle artistique  «L'Essor», a peint des œuvres à la faïencerie au tournant des XIXe et XXe siècles.

Si aucune donnée précise ne permet de comprendre quand et comment il est entré au service des Boch, sa présence parmi les cadres dirigeants de l'entreprise dans un portrait de groupe de 1901 témoigne de son importance dans l'entreprise. À l'Exposition nationale d'Anvers de 1894, Boch Keramis présenta La chasse de Diane, un grand panneau en carrelages qu'il avait peint et que l'État belge se décidait d'acquérir en 1895 (collections des Musée royaux d'Art et d'Histoire de Bruxelles). De Geetere semble être devenu un spécialiste des grandes compositions murales que Boch Keramis réalisait sur mesure pour décorer des lieux de culte, des bâtiments publics ou des commerces (tavernes, grands magasins...). Ces œuvres sont généralement de style néo-Renaissance flamande mais, pour la Manufacture, il a crée des objets d'un style beaucoup plus spontané (BFK00253 et BFK2010/07).